samedi 14 mars 2009

Ravalomanana doit aller au 13 Mai maintenant !

Malgré les apparences de ce matin avec le grand meeting sur la Place du 13 Mai avec
  • le discours de Andry Rajoelina demandant à Ravalomanana de démissionner; ce qui prouve qu' il reconnaît encore que Ravalomanana est le Président de la République (au secours Dr Freud! ),
  • la présence et soutien de Jacques Sylla, Président de l'Assemblée Nationale (avec la veste retournée pour la 4ième fois de sa vie, très fort le gars!),
on voit bien que ce Coup d'état patine car finalement ils cherchent désespérément une forme de légalité à leur action mais même une démission de Ravalomanana ne leur donne pas de facto la légalité et la légitimité du pouvoir.
Au mieux, Ravalomanana pourra nommer Andry ou Monja comme Premier Ministre mais sans plus.

Encore une fois, je ne conteste pas le fond des griefs et la justesse de certains revandications du mouvement de Andry Rajoelina mais la méthode de pustchistes utilisée.

Ainsi pour amener tout le monde autour de la table de négociation, il n'y a qu'une solution tactique aujourd'hui: QUE RAVALOMANANA NE DEMISSIONNE PAS.

Mieux, il doit sortir de Iavoloha maintenant et aller sur la Place de 13 Mai, à pied , et expliquer sa position .

Là je rêve mais pas tant que cà s'il veut retourner définitivement la situation en sa faveur.



11 commentaires:

  1. Sur le fond, je suis d'accord avec vous. Mais dans la réalité c'est comme vous dites impossible. Dans la situation actuelle, il est contraint de partir.
    Ce qui pourrait être en faveur, c'est qu'il joue à fond sa dernière carte: accepter de démissionner avec des conditions. Et si j'étais à sa place, les conditions seraient:
    1. Qu'il reste à Madagascar, et qu'on laisse tourner ce qui reste de ses entreprises.
    2. Une assise nationale (ou reconciliation nationale) et que lui et les anciens dirigeants (Zafy, Razanamasy, Ratsirahonana, RATSIRAKA ..) soient dans une comité de sage ou quelque chose comme ça. Ceci permettrait:
    a/ de RÉUNIR LES MALGACHES, et c'est pourquoi j'ai mis en majuscule le nom de Ratsiraka car qu'on le veuille ou non, il a encore assez de poids (assez de FAN) à Mada.
    b/ D'être dans une forme de constitution Malgache qu'on revendique tant. Les parents s'assoient dans la place d'honneur et vérifie de près ce que les gosses font.
    c/ Ces ex-dirigeants sont contraints de travailler pour au moins faire leurs derniers devoir pour la nation, et d'embellir leurs images avant ....et qu'on garde des bonnes souvenirs d'eux...
    d/ De recréer une constitution avec leurs expériences. Et que chacun s'engage à ne plus se présenter comme candidat à la présidence.
    e/ DE ne faire l'élection que dans 2 ans. Il nous faut du temps, pour faire une constitution digne de ce nom et que tout le monde y travaille.

    Comme Solofo a conclu, je rêve mais pourquoi pas!!!

    RépondreSupprimer
  2. Notre Jacquot de Mada, peut-on rappeler quand il a retourné sa veste ? J'ai lu je ne sais plus trop où qu'il avait de toutes façons 3 doublures sur ses vestes donc pour lui c'est facile.
    Par ailleurs, n'est-il pas toujours logique avec lui même, c'est à dire vrai catho, pro-Français et côtier ?
    Et n'est ce pas les gens qui avaient besoin de ce profil pour effectuer des équilibrages avec leur profil propre ?

    RépondreSupprimer
  3. gasy1/18.000.00014 mars 2009 à 15:39

    Tout à fait d'accord avec: "Ainsi pour amener tout le monde autour de la table de négociation, il n'y a qu'une solution tactique aujourd'hui: QUE RAVALOMANANA NE DEMISSIONNE PAS."

    Et peut-ètre pas aller sur la Place de 13 Mai, à pied, parce qu'il risque le lynchage mais au moins parler à coeur ouvert (sans ètre superficiel comme d'habitude) à la nation et expliquer sa position.

    RépondreSupprimer
  4. Les vestes à plusieurs doublures, beaucoup de gens en portent, il y en a dans chaque placard de chaque famille, aujourd'hui comme pour demain.On attend de voir mais l'histoire jugera.On va prendre goût à changer les règles du jeu en plein match!!!Mais par contre pour Laurenco-marques, qu'est ce que ça veut dire être logique avec soi-même quand on est catho,pro-français et côtier? Y a-t-il quelque chose à opposer avec "protestant-anti français et merina"?

    RépondreSupprimer
  5. Moi je suis tout à fait contre la Démission de Marc Ravalomanana, Président de la République de Madagascar, élu à 54% par des millions d'électeurs. Si On cédait la place, c'est accepter que 2000 personnes,et non 15000 comme le prétend RFI : des mineurs, des chômeurs et des petits dealeurs, décident pour 18 Millions de Malgaches. C'est du pure Délire. Il est clair que la Démission de Ravalomanana ne marquera aucunement la fin de la crise, mais le début t incontestable que beaucoup n'aiment pas sa politique et sa manière de gérer les affaires de la Nation, la Majorité de la Population, ne serait-ce qu'à Antananarivo le soutient et cette population-là, le vrai PEUPLE, ne va certainement pas se résigner à se faire diriger par un pouvoir usurper qui prétend gouverner pendant 24mois...Ce sera assez pour mettre Mada à genoux pour au moins les deux prochains siècles. Ce qu'on tend à oublier c'est que plusieurs membres de la "Haute Autorité du Trottoir" se sont présenté à divers élections : présidentielles, municipaux, législatives et se sont retrouvé avec 0,00....quelque chose de voix. Il est donc clair que s'il passaient par les urnes, ils n'ont aucune chance de remporter d'où la nécessité du Putch. Les revendications en sont d'autant plus infondés car ont ne peut bâtir de Démocratie sur une base non démocratique et anticonstitutionnelle. Alors, non, à la Démission de Ravalomanana ou du Gouvernement actuel.

    RépondreSupprimer
  6. @Laurenço-marques: je ne partage pas du tout votre analyse sur le fait que quand est catholique et/ou côtier donc est on est pro-français. Et par opposition quand est protestant et/Marina, on sera anti-français.

    Le Malagasy a évolué depuis longtemps et on constate tous les jours que chacun peut se faire son propre opinion indépendamment de son héritage culturel, familial ou encore régional.

    Mais, je tiens à bien préciser ici que J'ABHORRE LA VISION ETHNIQUE.

    BON SANG! en 2009, plus 40 de ans après l'Indépendance, vous devez dépasser cette manière d'analyser les situations économiques, sociales et politiques du pays à travers les origines régionales et ethniques des gens. Les Malagasy, eux, ils ont beaucoup évolué mais par contre ce sont plutôt les soit-disant "intellectuels" qui continuent à attiser cette division virtuelle.
    'Diviser pour mieux régner" était la maxime de l'Administration Coloniale française du 19ième et 20ième siècle (je n'ai pas dit du 'français', attention!). Chez nous ils ont exploité à fond le couple Merina/Côtiers mais c'était de 1898 à 1961 voire 1972 au plus.
    Je peux comprendre si vous avez plus de 40 ans car regardez bien les jeunes à Mada, ils ont dépassé ca pour la majorité d'entre eux.

    Bon je divague et je reviens vers Jacques Sylla: il est juste l'archetype du politicien Malagasy: opportuniste et affamé de pouvoir (d'argent) comme les Andriamanjato. Il a basculé vers les putschistes comme en 2002 car il pense qu'il pourra continuer à "manger" comme cela.

    Et ca, ca n'a rien à voir au fait qu'il soit catholique ou côtier. SVP, arretez de repandre ce type de propos.

    Bon week-end néanmoins

    Solofo

    RépondreSupprimer
  7. Solofo,

    OK nous tous des malgaches et je suis d'accord avec toi. Tu a nommé ton blog MAUDIGASCAR surement pas au hasard, le nom me plait beaucoup dans le mesure où la racine du mal est toujours est encrée dans la vie politique Malgache. Je t'invite réviser l'histoire de PADESM; tu comprendra pourquoi Sylla est tjs dans le coup à chaque fois le pays change de régime. Peut-être pour l'argent mais pas uniquement ça.

    Tant que tant les descendants de PADESM (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/PADESM) sont toujours dans la vie politique Malgache, tu peux
    garder ton nom de blog.

    Je te conseille d'acheter le nom de domaine pour 50 ans. Aussi BEAUGASCAR pour tes arrières petits enfants !!!!

    RépondreSupprimer
  8. Gardez le fil, je répondrai dans quelques heures ce dimanche...

    RépondreSupprimer
  9. OK, sans rancune de ma part mais ce point me semble important.
    A+
    Solofo

    RépondreSupprimer
  10. Merci d'avoir attendu, j'ai dû me consacrer à mes activités dominicales.
    Je réponds car, m'étant mal et insuffisamment exprimé, la compréhension de mon avis n'était peut-être pas adéquate.
    Je constate que les 3 mots que j'ai utilisés (catho, pro-français et côtier) ont provoqué la fièvre. Celà montre qu'ils sont encore forts et aussi qu'il y a un véritable amour de Dago encore plus fort ici.
    Mon objectif n'est pas de développer un discours enflammé, enflammant de propagandiste à outrance. Il est de participer au débat raisonné de ce blog (cf les codes de conduite en haut à droite).
    Quand je citais ces qualificatifs, c'était à titre d'exemple, mais j'aurais pu en utiliser d'autres qui auraient fait le même effet. Je ne fais aucun lien de cause à effet entre eux, ni surtout aucun amalgame. Pour moi, ce sont les caractéristiques d'une personnalité. On peut être protestant, catho, animiste, culte des ancêtres ou athée sans que celà doive déchaîner nos passions. Nous pouvons analyser, raisonner, proposer des solutions ou chercher la voie du progrès pour Dago. De même nous pouvons être anti, pros ou indifférents des Français. Enfin, on peut être côtier ou pas. Et là, désolé, mais côtier, ce n'est pas une ethnie, et encore moins une race pour moi. Mais c'est un genre d'ancrage géographique (je me plie en contorsrions alambiquées pour pas dire "origine", mot à double sens caché dans le politiquement correct d'aujourd'hui).
    Bref, ce sont des caractéristiques indépendantes entre elles mais souvent se retrouvent chez le même individu. Nous les trouvons dans le profil de Jacques, fils d'Albert Sylla. Ces caractéristiques sont connues, et chaque gouvernant, par exemple Ra8 en 2002 peut choisir d'appeler cet individu aux responsabilités parce-que ses caractéristiques correspondent aux besoins. Il a sûrement d'autres qualités comme la compétence technique (qu'est-ce que çà veut dire réellement ?), l'éloquence et l'entre-gent, et d'autres mais je n'ai pas son CV, et surtout pas sa présentation orientée de son profil.
    Jacques Sylla donc a sûrement des valeurs auxquelles il est fidèle, mais justement parmi lesquelles il n'y a pas la fidélité sans faille et illimitée dans le temps à ses alliés d'un jour. Nous n'avons probablement pas les mêmes valeurs que lui, mais il a les siennes. Et si nous faisons bien attention, il a été le seul à ne pas avoir été à Mahamasina lors de la réunion de soutien au régime de Ravalomanana. Arrêt maladie ou volonté claire de s'afficher absent ?
    Dernier sujet épineux. Le régionalisme. D'abord, mettons nos coeurs de côté et n'utilisons que nos têtes. C'est fait ? C'est fait ? OK !! Bon allons-y alors. Régionalisme n'est pas ethno-isme, ni autre raisonnement basé sur la race. Qui d'ailleurs scientifiquement n'existe pas. Ce dont il s'agit c'est que beaucoup de personnes à Mada se sentent quand même toujours de quelque part. Pas le Tananariviens (encore que chacun a son quartier) mais les autres. Beaucoup de coins de Mada sont encore enclavées, malgré les immenses progrès routiers. Et quand on est enclavé dedans, on se sent être de ce coin là. Les colonisateurs ont inventé les 18 ethnies pour diviser les malgaches, mais là, il ne s'agit pas d'ethnies. Prenons même quelques cas pas si enclavées que çà, mais que je connais un peu : Ambositra-Fandriana. Les habitants peuvent regretter de plus avoir comme du temps de Ratsiraka un gars qui vient de chez eux à un poste prestigieux. Fianarantsoa, les habitants peuvent regretter le sort qui a été dévolu, quoi qu'il en soit, à l'un des leurs : Pety. Sans parler de ceux de Morondava, de Toliara, de Mahajanga, de Toamasina, Antsiranana ou même Farafangana...
    Bref, chaque Malgache a ses particularités plus ou moins actives : géographique, confessionnelle, genre (masculin, feminin), économique (lié à Tiko ou pas, lié à un groupe Français ou pas), nationaliste ou mondialiste etc...
    Bien que ceci soit prématuré aujourd'hui, je conseillerai au prochain régime (qu'il soit Ra8 ou pas) de bien prendre en compte les particularismes des Malgaches. La non prise en compte de ces particularismes crée des groupes de mécontents aigris, qui deviennent des monstres tels Rajoelina, et qui arrive à cristalliser tous les autres et qui génèrent des actions avec excès de force, violences (verbales et physiques) de façon illégale, non respectueux des textes établis, non encore contestés et donc encore reconnus de tous. Bref, un coup d'état non démocratique, illégal et illégitime.
    J'espère ne pas vous avoir encore énervé. Mais si vous n'êtes pas d'accord avec moi, réagissez par la parole (càd le texte ici), le raisonnement. Jusqu'à ce que je soie persuadé et que tout le monde soit persuadé de la juste vérité. Bien entendu sans grossièreté ni insultes stériles. Mais je fais confiance à Maudi Beau Gasikara qui laisse démocratiquement le vrai débat d'idées se passer.
    Quand Madagascar a mal, nous avons mal au ventre, mal au coeur et mal à la tête !

    RépondreSupprimer
  11. Merci Laurenço-Marques pour le temps pris et la teneur de la réponse. Ca mérite une reflexion ce que vous dites et on va y revenir un peu plus tard.

    Mais pour ce soir, je me contente de saisir juste le mot sur le couple Fandriana-Ambositra, distant de 50km (?). J'ai vécu 2 ans à Sahamadio, à une dizaine de km de Fandriana et effectivement on avait toujours le petit 'derby' en permanence.

    Ah, nostalgie, quand tu nous tiens.

    A+

    RépondreSupprimer