mercredi 30 décembre 2009

Grand Prix de la COM Politique - Maudigascar 2009

L'année 2009 a été riche en événements pour Madagascar.

Chacun peut l'analyser selon son point de vue et expérience vécue mais le COUP D'ETAT du mois de mars 2009 (pudiquement appelé 'crise') va façonner durablement le pays aussi bien physiquement (recrudescence des pillages et destruction de la nature), économiquement (explosion des dépôts de bilan et du chômage, méfiance des investisseurs, bannissement des institutions internationales) que juridiquement ( un vrai 'no man's land' juridique).

Mais 2009 fût aussi l'Année de la Communication au sens large: du mégaphone sur estrade à la radio des Milles Collines et en passant par internet avec les blogs et facebook.

Ce coup d'état n'aurait pas pu être mené à son terme sans les beaux parleurs, harangueurs de foule de la Place du 13 Mai d'une part et les quelques 'journaux' à charge sur internet d'autre part.
Bien entendu, il y a eu aussi la manne financière de XXX million € de nos grandes familles, les coups de pouce diplomatiques de la 'Mère patrie' et surtout les coups de crosse des mutins mais finalement ces derniers ne furent que de la pure logistique.

Ainsi, notre petite rédaction a décidé de décerner le
Grand Prix de la Communication Politique - Maudigascar 2009 au couple :


Augustin ANDRIAMANANORO - Jeannot RAMAMBAZAFY 

pour l'efficacité de leur travail, la qualité de leur journal participatif sur internet, Madagate, où toute personne avide de connaissance et de dialogue peut trouver des vrais partenaires de discussion et d'enrichissement intellectuel.

Et pour vous prouver que notre démarche n'est pas isolée ni partisane, nous sommes très ravis que Son Excellence, Monsieur le Ministre Augustin Adriamananoro nous ait emboîté les pas en se faisant décorer  'Commandeur de l'Ordre National' le 18 Décembre 2009.

Ne pouvant pas organiser une cérémonie digne de ces Messieurs, nous vous invitons juste à partager avec nos lauréats et leurs amis leurs joies d'être parvenus à quelques choses.



La fine fleur du Journalisme et de la Communication Malagasy ...




... honorée par la présence de leurs nombreux amis, tirés à quatre épingles avec une élégance qu'on ne trouve plus de nos jours.


Prospérité pour nos auto-proclamés
et Bonne chance pour les autres.

dimanche 27 décembre 2009

Interview de Bernard Kouchner sur RFI: des commentaires censurés?

Samedi 26/12/2009, j'ai posté sur le site de RFI mon point de vue et commentaire à l'intervention du Ministre français des affaires étrangères, Bernard Kouchner, en date du 23/12/2009 .

24 heures plus tard, mon commentaire n'a pas été encore publié; certes il y a le week-end et que probablement leur service de Modération ne fonctionne pas le samedi ni le dimanche.

Ainsi, je vous fais une copier-coller ici, à vous de juger s'il mérite une censure.

J'en profite pour vous souhaiter à tous (même à ceux qui ne partagent pas mon point de vue) une meilleure nouvelle année que celle qui se termine actuellement bien que pour les Malagasy le pire n'est pas à exclure.

Le voici alors cet objet de délit (à quelques tournures près):

Des élections, OUI mais pas celles organisées unilatéralement par les putschistes

Triste évolution d'un Bernard Kouchner: jadis défenseur des faibles au Biafra et pourfendeur des dictateurs et maintenant secouriste de Putschistes tels que Rajoelina et Daddis Camara (certes avec un peu plus de finesse diplomatique avec ce dernier).

Les enjeux économiques pour la France sont énormes à Madagascar ainsi notre cher Bernard avale sa "mèche bien brossée" avec la gloutonnerie de celui qui est satisfait d'être arrivé quelque part: Ministre des Affaires étrangères de la République française. (d'aucuns diront "parvenu").  

Et pourtant en matière d'élection, Marc Ravalomanana (le Président de la République élu et déchu de Madagascar), en pleine crise au mois de mars 2009, proposait un référendum pour que les Malagasy tranchèrent: Andry Rajoelina (le putchiste qui s'est accaparé du pouvoir plus tard) le réfusa et Bernard Kouchner ne pipa mot. Pourquoi?  

Alors après 10 mois de fausses négociations avec les autres forces politiques, au frais des contribuables européens et africains à Maputo et Addis-Abbeba, Rajoelina (celui par lequel le coup d'état est arrivé) propose finalement une élection mais juste pour la députation et ce sans rien annoncer sur son intention ni le rôle qu'il tient à avoir pour la suite.

Alors, devrait-on l'applaudir pour cela comme Bernard Kouchner le faisait?  

L'applaudir, NON mais il faut LE POUSSER à aller au-delà de cette élection législative sinon il n'y aura jamais de paix ni d'acceptation d'un pouvoir quel qu'il soit à Madagascar.
Les 3 étapes majeurs sont pourtant connues même si tout le monde tourne autour:
  1. la mise en place d'un vrai Gouvernement de consensus, limité dans le temps, devant être composé de techniciens et de personnalités choisies pour leurs compétences et qui doivent par contre s'engager à ne pas se présenter à ces futures élections. A Maputo, Monsieur Mangalaza a été déjà choisi par les 4 mouvances politiques, dont celle de Andry Rajoelina, comme devant être le PM de consensus pour diriger ce gouvernement; à la Communauté internationale maintenant de peser de tout leur poids pour que ce Gouvernement de consensus ait lieu dans les plus brefs délai.
  2. la programmation et l'organisation de 2 élections en 2010: Présidentielle et Législative. Des voix s'élèvent en disant que Madagascar a encore un Président élu et une Assemblée Nationale composée aussi d'élus. Certes mais Il faut se rendre à l'évidence que le Coup d'état est passé par là et que la seule solution viable à long terme est de revenir à une situation la plus légale possible avec des institutions d'élus, y compris pour la Présidence de la République.
  3. le retrait de ce Gouvernement de consensus de toutes les personnalités politiques ayant des visées électives (aussi bien pour la députation que pour l'élection présidentielle). Marc Ravalomanana, Zafy Albert, Didier Ratsiraka, Monja Roindefo et Pierrot Rajaonarivelo ne participent à des instances de gestion du pays actuellement, de gré ou de force, il reste donc à Andry Rajoelina de se retirer de ce siège de PT ou de PHAT qu'il s'est confectionné s'il veut prétendre à une charge élective à l'avenir.
La Voix de La France est écoutée par Andry Rajoelina (et sans vouloir être cynique pour dire crainte par la personne), le poids économique de la France à Madagascar lui permet d'influer dans le sens de ses intérêts mais il est affligeant de constater qu'elle ait agi jusqu'à maintenant uniquement par intérêt à court terme en adoubant systématiquement les actes d'une personne inconsistante (un vrai flip-flop) qu'est Andry Rajoelina.

Alors si Bernard Kouchner veut retrouver un peu de son aura d'antan et ne pas jouer juste le Porte parole de la Cellule africaine de l'Elysée, il est temps qu'il prenne la mesure de l'importance de son rôle et d'oeuvrer dans un processus qui garantit à long terme les intérêts économiques et géo-stratégiques français à Madagascar.

Oui, je ne parle pas de sauver le peuple Malagasy car en diplomatie, il n'y a que les intérêts économiques bien compris qui comptent.

Solofo

jeudi 19 novembre 2009

Gel des avoirs et interdiction de voyager pour les auteurs du putsch! !

Depuis le retour d'Addis-Abbeba, rien ne bouge sauf l'explosion des pillages des bois de rose (business évalué à $120M, juste sur les premiers mois de l'année 2009), les gesticulations des ces Sieurs à se faire appeler "Monsieur le Président" et pire toutes les gesticulations pour garder portefeuilles ministériels et 4x4.

Ainsi je persiste et signe: il faut que les bailleurs de fond: Union Européenne, Banque Mondiale et les  USA continuent à maintenir la pression; mieux il faudrait qu'ils brandissent la menace de geler les avoirs à l'étranger des Andry Rajoelina et consort  .

Mon 'post du 9 septembre 2009 ' est toujours d'actualité,  je persiste et signe que c'est la seule solution pour faire appliquer les accords de Maputo et d'Addis-Abbeba!

Solofo

samedi 7 novembre 2009

Mes 3 premiers billets sur le net

Week-end oblige, une petite légèreté s'impose et pourtant ce ne sont pas les 'news' chauds qui manquent au lendemain de cet accord d'Addis-Abbeba (un autre diriez-vous).
Incorrigible, je vais y revenir mais maintenant je vais me plier à l'injonction de notre Achille national, Pape du Reflexium, grand pourfendeur de tous nos maux et surtout grand chasseur de crabes et de lièvres, espèces à libido débridé dans ce contrée à la dérive qu'est Madagascar .

Alors j'ai fouillé mon disque dur et me suis rendu compte que mon premier 'post' date du 16/09/2006,  autant dire il y a 10 ans sur l'échelle de temps d'internet,  en ouvrant mon premier blog, "What an Emerging World" . Je ne ciblais aucun secteurs en particulier mais je voulais juste parler des grands changements de fond qui allaient impacter notre vie et nos sociétés sur le plan social, économique et d'organisation de la cité (qu'on appelle politique, non?). 

Mon deuxième 'post' significatif était sur le phénomène des Pays émergents (BRIC et les autres) à développement rapide (ça doit vous rappeler quelques choses, non?) tels que la Chine qui a réussi en 2005 à attirer $1,2 milliard en investissement privé dans les entreprises chinoises, soit 10 fois plus que 2 ans auparavant.


Début 2009, les événements de Madagascar  m'ont poussé à lancer un deuxième front en français, dès fois en malagasy, avec le tant décrié nom de blog Maudigascar avec le non moins fameux post : "Andry, ça suffit!" du 31/01/2009.

Ironie de l'histoire, Andry Rajoelina a été confirmé hier soir comme Président de la Transition à Madagascar mais je maintiens ce que je pense et disais:

  • Oui, Andry Rajoelina a fait un coup d'état en Mars 2009
  • ce coup d'état a été conceptualisé, mené et financé par une grande partie de l'élite économique et pseudo-intellectuel du pays (liste à la demande!)
  • l'accord d'Addis-Abbeba est un compromis que tout le monde doit accepter pour avancer vers les élections le plus rapidement possible
Mon e-activisme a commencé là où j'ai rencontré et échangé avec des dizaines de bloggeurs aussi bien sur Twitter, facebook que sur leurs blogs.
Nous ne partageons pas tous les mêmes convictions, on s'echarpait pas mal (n'est ce pas les @tomavana, bar devenu Jack ou Patrick, ...) mais nous restions corrects entre nous et je pense que nous nous apprécions bien.

Maintenant, je passe le clavier à NJ's (celui qui a la plus 'grosse' et avec une verve telle que vous allez  rire ou pleurer en permanence sans débandade aucune !).
J'aime bien aussi La Citoyenne Malgache mais Achille l'a déjà nommée et il faut aussi faire un tour vers les puristes comme Jentilisa (le top des tops des bloggers en malagasy: chapeau bas leitsy!) ou encore l'ancêtre incontournable (Lol!) du NTIC à Mada: Barijaona

La liste est longue, tapez #Madagascar sur Twitter et vous trouverez tout comme dans le célèbre magasin

Bon week-end et tentez de faire le bien !

mercredi 9 septembre 2009

Gel des avoirs et interdiction de voyages

En juillet dernier, j'ai commencé à preparer un 'post' intitulé : "Une question à mes 'amis' à l'âme putschiste" pour tenter d'interpeller tous ceux qui échaffaudaient (et échaffaudent toujours d'ailleurs) des raisonnements afin de justfier l'injustifiable qui est le "Coup d'état du 18 Mars 2009" à Madagascar.
Finalement, je ne l'ai pas posté car nous étions en pleine 'Maputo' et une lueur d'espoir se profilait à l'horizon.

Il est notoire que ce "Coup" est l'aboutissement d'une machination d'une frange la plus aisée de la population du pays; celle qui -acteurs économiques et industrieux- se sentait ménacée voire exclue des grandes opportunités de 'business' en cours. Bien entendu la stratégie de communication du mouvement a été rondement bien menée en envoyant au 'casse pipes' des vrais pauvres gens et qui s'est conclue par une boucherie. La fin ne justifie t-elle pas les moyens?.

Au-delà des morts (d'aucuns diront des dégats collatéraux), ce "Coup" a détruit ce qui restait de rigueur intellectuelle (je ne parle même pas de rigueur morale car elle n'a pas sa place en politique, m'a-t-on dit) dans la société malagasy.

Des gens de 'bonnes familles', des cadres bien formés (je n'ai pas dit non plus éduqués), des professionnels reconnus et réputés (les Ratsirahonana -Juriste toute sa vie-, Rakotoarisoa -censé enseigner le Droit, ...), des enseignants et professeurs devant servir de modèles intellectuels aux jeunes se sont fourvoyés dans cette aventure et continuent à justifier bec et ongles cette démarche.

Résultat: le pays tout entier flotte dans un vide juridique, intellectuel et voire moral:

  • Vide intellectuel à regarder le flôt de CVs en vue de décrocher une 'seza' (aka poste ministeriel) dans ce gouvernement fantôme qui démontre bien que les gens ont faim et qu'ils sont disposés à faire n'importe quoi pour survivre (chacun a sa ligne de flottaison bien entendu).
  • Vide moral en constatatant qu'en 6 mois de semblant gestion du pays, des 'ministres' ont pu s'acheter des villas à l'étranger. Avec quel argent? est-ce que le salaire d'un Ministre malagasy est si 'colossal' pour permettre cela?
  • Vide moral quand on voit des personnalités ayant de quoi à assurer l'aisance financière de leurs arrières-petits-enfants comme les Rajemison, Sylla et consort se font encore les coudes pour faire partie du festin en cours
  • Vide moral et juridique quand des politiciens (à l'instar des Pety et de Alain Ramarosaona mais ils ne doivent pas être les seuls) mangent sur la bête en saisissant à leur avantage des biens d'autrui voire de l'état (en supposant que les stocks de riz de l'entreprise Tiko revenait à l'état)
Et toute la société tourne en rond (du moins celle de ceux qui ont encore à manger car pour la majorité de la population, et surtout la masse paysanne, c'est la disette, le chômage et toujours de la misère accrue); le dernier acte tactique du couple Rajoelina/Roindefo n'a pas convaincu ni la Communauté Internationale ni tous ceux qui étaient déjà dans le consensus et qui étaient prêt à accepter une présidence de la Transition par Rajoelina mais voulaient seulement un vrai partage des responsabilités avec la nomination d'un PM d'une autre mouvance (même pas celle de Ravalomanana).

Avec ce dernier acte, Madagascar a encore raté une occasion de sortir par le haut.

Alors que reste t-il à faire pour que la raison l'emporte? Le bâton !

Différent de celui utilisé par les "putschistes" et ses escadrons (Cdt Charles, 'Général' Ramarosaona, ...), le "bâton" doit être financier" en gelant les avoirs de tout ce beau monde (Rajoelina, Roindefo et tous les Ministres et membres de la HAT actuelle et passée) à l'étranger, assorti d'interdiction de voyage à l'extérieur.

Le SADC, l'Union Africaine, l'Union Européenne, les US et les Nations Unies peuvent décreter et appliquer cela. Ils l'ont fait dans d'autres occasions ailleurs afin d'imposer une vraie institution de transition inclusive et de consensus.

Solofo

vendredi 22 mai 2009

Arrêt du Programme US MCC à $110M pour 35.000 agriculteurs et 290 TPE: on s'en fout?


'Mahaleo' chantait "Tsy misy miraharaha", un comportement malheureusement trop trypique de chez nous.

Ce n'est pas tant la perte des $110M, déjà bien entamé d'ailleurs, qui importe mais c'est encore l'image devastatrice de cette triste décision pour le pays, Madagascar.

Le MCC est une sorte de label émis par la première puissance économique mondiale, descerné à des pays émergents que les US considèrent comme prometteurs. Le label MCC est aux pays ce que sont les notations de Fitch Ratings, Moody's et Standard & Poor's pour les entreprises.

Une bonne notation du MCC est perçue par les investisseurs privés et les "vraies" entreprises (celles qui ont des comptes à rendre au marché financier et à leurs actionnaires) comme un des sesame importants pour prendre des décisions d'investissement dans un pays donné.

Bien sûr, être exclu du MCC n'est pas la fin du monde -diraient les naifs économiques- car il existe toujours d'autres types d'investisseurs qui ne se soucient pas des "risques pays"; il n'en est moins sûr si Madagascar cherche des partenaires sérieux voulant investir sur le long terme.

Solofo


Pour plus d'info, allez sur le site du MCC:
Décision de l'Administration Obama le 19 Mai 2009:
http://www.mcc.gov/press/releases/documents/release-051909-mccboardauthorizes.php

mardi 5 mai 2009

De l'effet de manche au non-sens économique

Cet article va rester dans les annales du "blogging" : 8 commentaires, dont des virulents, en 24 heures sur un article pourtant vide.

En aperçu, cet 'anonyme' qui démontre une réelle fébrilité et panique en commentant mon article vide auparavant.

Qu'importe, je reviens donc sur l'opération de communication de la semaine avec la venue à Madagascar d'un Responsable d'un fond d'investissement privé en provenance de l'Arabie Saoudite.

Pour faire simple et direct:
  • un vrai investisseur injecte de l'argent dans des sociétés en prenant des participations sous forme d'actions avec un objectif d'avoir un Retour sur Investissement (TRI) le plus élevé, dans un délai le plus court et dans des conditions les moins risqués.
  • un vrai investisseur n'injecte pas de l'argent dans les caisses des états sauf éventuellement acheter des Bons du Trésor ou des Obligations mais uniquement ceux émis par des états percus solvables comme les US et les grands pays de l'OCDE
  • un vrai investisseur ne fait pas en même temps de la négoce (achat et revente de produits tels que le ciment, PPN, etc...). Ce sont 2 métiers différents avec des logiques et objectifs de gain différents
  • enfin, toute discussion d'investissement de cet envergure (on parlait de $2B) nécessite au minimum 6 mois voire 12 mois de négociation et de formalisation juridique avant que le premier $ soit libéré,

Donc, nos "Cheick" ne sont que des "vendeurs" ayant senti le "bon coup" et le désarroi de la HAT et sont venus leur vendre des produits qu'ils ne produisent pas mais achetés sur le marché international dans le but de revendre .....à qui?
- est ce le rôle d'un état d'acheter des produits pour les redistribuer auprès aux commercçants locaux?
- que diront les importateurs déjà bien établis à Madagascar, des sociétés de nationaux et d'étrangers de longue date, de cette éventuelle concurrence déloyale?
Mais peut-être que ces sociétés malagasy n'ont pas financé, pour leur majorité, ce Coup d'état contrairement aux "grandes familles" bien connues sur place; et donc tant pis pour eux
- enfin, le plus important, que diront les paysans et industriels locaux (ils ne font pas tous partie du Groupe Tiko) de cette concurrence qui vont encore laminer leurs maigres chiffres d'affaires?


Donc, comme d'habitude ce n'est que de la "comm" avec une grande irresponsabilité économique mais nous ne sommes plus à un crime près.

Solofo


dimanche 3 mai 2009

Viva la Vida !

La vie, heureusement, n'est pas que terreur ni crise économique; il y a aussi des moments de joies même si c'est rare par les temps qui courent.

Nous disons souvent :' ao anatin'ny mangidy no misy ny mamy' ainsi en ce fin de week-end du 1er Mai, je voudrais partager avec vous ce petit vidéo. Trop cool.

vendredi 1 mai 2009

N'oublions pas: Où est Razily et les autres disparus?

Les arrestations brutales voire sauvages continuent.

La Junte en place de la HAT, appuyée (ou débordée?) par les mutins du CAPSAT se comporte de plus en plus comme les putschistes au temps de Pinochet (Chili) ou de Videla (Argentine) dans les années 70, au siècle dernier.

Mais, n'oublions pas les "anonymes" qui ont aussi disparu depuis le 18 Mars 2009 et pour lesquels nous n'avons pas de nouvelles ni d'explication de la part de ce soit disant Haute Autorité.

Une initiative vient d'être lancée par Lova (@iRakoto) pour que nous ne les oublions pas et surtout que nous puissions d'une part, informer les média du monde entier sur ce phénomène et d'autre, à continuer à mettre la pression sur la Junte.

Signez la pétition ci-joint et faites la circuler: http://whereisrazily.wordpress.com/

jeudi 30 avril 2009

Battre un homme de plus de 70 ans: est-ce encore Malagasy?

Appel à ceux qui peuvent encore faire réflechir les membres de la HAT!

Battre un "Ray aman-dreny" de plus de 70 ans", est-ce encore Malagasy?

S'il vous plaît, ceci dépasse les avis et positions sur la crise; c'est le fond même de l'être "malagasy" qui est questionné .

PS: Je tiens à préciser que je ne partage pas du tout la pensée politique de Mr. Manandafy Rakotonirina mais je parle de l'individu, de l'être humain et surtout de ce que nous appelons communément "Ray aman-dreny", un statut acquis au fil du temps.

lundi 27 avril 2009

Votez en 2009 :une utopie?

Vous êtes nombreux à avoir laissé votre email et vouloir participer à ce projet, mais en même temps nous avons aussi constaté qu’aucune des parties en présence semble être intéressée à revenir le plus rapidement possible à un régime légitimé par les urnes.
Or, au regard de la situation explosive sur le terrain, aucune Autorité aussi Haute soit elle, n’arrivera à être acceptée par ses contestataires et ceci pour la simple et bonne raison qu’elle n’ait pas été élue.
Notre objectif est de faire germer un Consensus afin que ces élections se fassent le plus rapidement possible.

OUI pour nous, ça doit être en 2009 même si cela parait UTOPIQUE car entre temps :
  • des enfants crèvent et disparaissent,
  • des gens sont tués,
  • des pères et mères de famille perdent leurs boulots,
  • des entreprises ferment,
  • tous les nouveaux projets sérieux et créateurs d’emploi sont en attente sinon annulés
  • et enfin les pilleurs de nos forêts, de nos richesses naturelles s’en donnent à cœur joie.
Si vous êtes intéressés par cette initiative, écrivez nous au collectif@fidioo.org en indiquant ce que vous souhaiteriez comme démarche et surtout les compétences et réseaux de contacts que vous pourriez mettre à la disposition du Collectif.

Autrement, si vous ne partagez pas notre point de vue, venez toujours débattre avec nous sur le nouveau site internet qui sera lancé prochainement.

Nous ne partageons pas tous le même avis sur la situation actuelle mais il est important de continuer à s'échanger pour trouver les solutions pour Madagascar.

Mendoka.

dimanche 26 avril 2009

VOTONS, AU PLUS VITE !

La situation ne s'arrange pas du tout:
  • officiellement (mais de quelle source officielle dois-je évoquer?), il y a eu au moins 3 morts et des dizaines de blessés en une semaine,
  • des milices privées assistent l'Armée pour chasser les manifestants dans la rue avec des 4x4 valant plus de 50.000€ l'unité (à vous de faire le calcul en Ariary). Quand on pense que plus de 70% de la population vivent avec moins de 1€ par jour
  • En face, la protestation des Légalistes et des partisans du Président déchu, Marc Ravalomanana (oui, il y a des Légalistes qui ne sont pas membres de TIM ni Pro-Ravalomanana) semble prendre la même stratégie que celle de Andry Rajoelina au mois de février dernier pour réussir son coup d'état: donner de l'argent pour compléter les rangs des manifestants
  • et en dernier lieu, malgré toutes ses gesticulations, la HAT n'arrive pas à être reconnue comme l'autorité administrative (encore moins judiciaire sans parler de l'Autorité morale) du pays aux yeux de la population; ne parlons même pas de la Communauté internationale
Prendre le pouvoir par la force a toujours été faisable partout dans le monde, Gagner une légitimité et la reconnaissance des administrés en est une autre.

Pour sortir de cette impasse et surtout pour l'avenir de Madagascar (si on veut qu'il existe encores comme un pays unique et unifié), légitimons un régime: VOTONS AU PLUS VITE!

Pour cela, avec quelques amis, amoureux de Madagascar, nous souhaitons lancer un projet ayant comme AMBITION D'AMENER UNE MAJORITE DE L'OPINION ET PROTAGONISTES (oui tout le monde : les Pro-Ra8, les Pro-TGV, les Pro-Ratsiraka, les Pro-Zafy et surtout la majorité silencieuse) A ACCEPTER L'IDEE D'ORGANISER AU PLUS TOT LES ELECTIONS (législative et présidentielle) en 2009 au lieu de 2011.

Il est URGENT de rediriger nos énergies, pour le moment destructives, vers le seul projet qui soit constructif pour sauver Madagascar:
  • retour des militaires dans les casernes,
  • retour des fonctionnaires et des employés du privé au boulot,
  • retour des politiciens sur le terrain pour préparer ces nouveaux combats plus nobles: gagner les élections;
et instaurer un régime légal, légitime qui sera accepté par tous (même par les perdants de ces élections)

Si vous souhaitez participer à cette initiative, contactez nous au collectif@fidioo.org ; nous aurons besoin de vos compétences, de votre énergie et engagement.

Solofo Rafenombolatiana

PS:
Les membres de ce Collectif s'engageront, à titre personnel, à ne pas se présenter à aucune de ces élections.

mercredi 22 avril 2009

Milices de la HAT en action avec les militaires ?


Des milices en 4x4 en étroite collaboration avec l'Armée (j'ose espérer que ce n'est qu'une partie) pour mater les manifestants Légalistes: 2 morts !

Et dire que la HAT annonce péremptoirement que les manifestants se sont entretués...

Je pense que les Putschistes, Andry Rajoelina et Monja Raindoefo doivent plutot dire aux gens que ces 2 personnes se sont suicidés en public pour les mettre dans l'embarras.

Mais jusqu'où iront ils pour garder ce semblant d'autorité?

Solofo

mardi 21 avril 2009

Chef des mutins comme Ministre des Armées: ça en dit long!

Le Colonel Noël Rakotonandrasana, le leader des mutins du CAPSAT est finalement nommé Ministre des Forces Armées de l'organisation HAT à Madagascar.

Que dire de plus?

lundi 20 avril 2009

Panique chez les Putschistes?

  • 19/04: Envoi des mutins du CAPSAT pour casser des stations de radio et TV
  • 20/04: Repression des manifestants légalistes à Antananarivo : 2 morts (à cette heure ci)
  • 20/04: Un "Ministre HAT" tente de déloger le Directeur de la résidence des étudiants malagasy à Paris (Arago) avec 4 gros bras mais apparemment ils ont été repoussés par la Police française.
Quelques témoignages:

- MyDago
- @laurencomarques: Un ministre de la HAT #madagascar fait actuellement un coup de force a Arago 75103 avec 4 sbires. Besoin de soutien immediat empecher ca. (Paris 20/04 à 16:06)
-Andrydago:
- Top Mada: 20:30 - Paris 13 : le ministre de l’éducation de la HAT, Julien Razafimanazato, est venu accompagné de 4 gardes et d’huissiers pour déloger le directeur du foyer malgache ARAGO. Les éléments du collectif GTT ont été appelés sur place. Après confrontation entre juristes GTT, dont Vony Rambolamanana, et l’huissier de la HAT, les forces de l’ordre ont jugés irrecevable la requête de la HAT. Un représentant des forces de l’ordre a déclaré qu’en l’état actuel des choses M. Ravalomanana reste et demeure le seul Chef d’Etat reconnu par la France

Solofo

vendredi 17 avril 2009

THE BABY FACE OF A MONSTAR : No comment !


American Chronicle du 17 Avril 2009

Un point de vue d'un simple quidam (comme vous et moi), Chijioke Osumo, sur American Chronicle (un Journal citoyen en ligne ayant 3.500 contributors dans le monde et plus de 11 millions de visiteurs par an !)

et il dit sans ambages (mais de quoi il se mêle ce .....? dirait-on à Tana) en quelques lignes:
  • "What´s to be done? This is not a time for oral condemnation alone but action, stiff action by all within and without Madagascar. International community should stitch in time to save this impoverished Island from the hand of political desperados and economic manipulators"
  • "In addition, Madagascar should be made to understand the negative consequences of a possible economic sanction in event of her insistence on not reverting to a constitutional position".
  • "Finally, Rajoelina should hand over government to a legitimate authority to conduct an election. In the constitution of Madagascar, in event of a president´s resignation, the head of parliament´s upper house should take over power and organize election within two months. As such, constitutional provision should be obeyed and a prime minister be subsequently appointed. Any other action, than this should be termed an illegality"
  • I believe, whatever may be the internal realities within Madagascar democracy, rule of law and human right should be the consensus of international position.

De ma part, c'est "NO COMMENT"

Solofo

jeudi 16 avril 2009

Appel à la HAT: où sont les disparus et Razily?




Ce jeune homme, Razily, a été arreté par la Police?, l'Armée?, les mutins? des Putschistes à Madagascar (représentés par ce qu'ils appelent la HAT, dirigée par Andry Rajoelina) le 28 Mars 2008 à Antananarivo.

A ce jour, le 16 Avril 2009, sauf erreur de ma part, la HAT n'a donné aucune information officielle sur la situation de Razily et ses 2 compagnons.
(J'avoue que demander une position officielle à une organisation qui n'a pas d'existence légale ni légitime est un peu cocasse)

1) Est-il toujours en garde à vue?
Si oui, quelles sont les charges contre-lui? (avoir porté un drapeau et avoir osé marcher vers les militaires?); Où est il en detention? A-t-il eu droit à un avocat ou au moins la visite des siens?

2) Est-il toujours en VIE?

  • J'appelle TOUS LES JOURNALISTES de la presse de Madagascar et de l'étranger à poser ces questions aux membres du HAT avant tout interview qu'ils vont avoir avec eux dès demain 14/04/2009
  • J'appelle la HAT à faire une déclaration officielle sur cette situation, mieux présenter à la presse que Razily est toujours vivant et éventuellement les charges contre-lui
  • J'appelle tous les Corps Diplomatiques présents à Madagascar à requérir de la situation de ce jeune homme et d'informer le public par tous moyens qu'ils jugent utiles.
  • J'appelle à tous pour faire pression et mener des actions "démocratiques" et légales (ne faisons pas comme les Putschistes) pour qu'on n'oublie pas Razily
Je garde cette page tant que nous n'avons pas de réponse des Putschistes; et je ferai le maximum pour que ceci se sache dans le monde entier.


Solofo

mercredi 15 avril 2009

Couleurs nationales: Bleu - Blanc - Rouge ?


Excusez-moi, je ne peux pas m'empêcher de photographier cette page qui en dit long sur la psychologie des "Putschistes" à Madagascar actuellement.

Pour un acte manqué, on ne peut pas faire mieux.
A quand le logo de Bleu-Blanc-Rouge et la devise Liberté - Egalité - Fraternité ?


Quand à l'Edito, on reste dans le 'tempo' de l'assaut, très en deçà de la charge accaparée. Ils ont oublié qu'ils ne gérent plus une feuille de choux électronique de propagande.

Enfin, nous n'avons pas encore eu de déclarations officielles sur les disparus, Razily et ses compagnons.

J'enleverai cette page demain pour revenir sur notre Appel pour la libération des ses personnes.

Veuillez m'en excusez

Solofo

lundi 13 avril 2009

Appel au HAT: où sont les disparus et Razily?




Ce jeune homme, Razily, a été arreté par la Police?, l'Armée?, les mutins? des Putschistes à Madagascar (représentés par ce qu'ils appelent la HAT, dirigée par Andry Rajoelina) le 28 Mars 2008 à Antananarivo.

A ce jour, le 13 Avril 2009, personne n'a des informations officielles sur la situation de ce Monsieur.

1) Est-il toujours en garde à vue?
Si oui, quelles sont les charges contre-lui? (avoir porté un drapeau et avoir osé marcher vers les militaires?); Où est il en detention? A-t-il eu droit à un avocat ou au moins la visite des siens?

2) Est-il toujours en VIE?

  • J'appelle TOUS LES JOURNALISTES de la presse de Madagascar et de l'étranger à poser ces questions aux membres du HAT avant tout interview qu'ils vont avoir avec eux dès demain 14/04/2009
  • J'appelle la HAT à faire une déclaration officielle sur cette situation, mieux présenter à la presse que Razily est toujours vivant et éventuellement les charges contre-lui
  • J'appelle tous les Corps Diplomatiques présents à Madagascar à requérir de la situation de ce jeune homme et d'informer le public par tous moyens qu'ils jugent utiles.
  • J'appelle à tous pour faire pression et mener des actions "démocratiques" et légales (ne faisons pas comme les Putschistes) pour qu'on n'oublie pas Razily
Je garde cette page tant que nous n'avons pas de réponse des Putschistes; et je ferai le maximum pour que ceci se sache dans le monde entier.


Solofo

dimanche 12 avril 2009

Achille52: un jeune Malagasy à lire impérativement

C'est le week-end de Pâques et la fatigue (la paresse aussi un peu) pointe son nez.

Alors, j'ai décidé de vous faire une petite revue, non de presse mais, de blogs. Et je suis tombé par hasard (merci @maputo) sur une pépite:

Un jeune bloggeur malagasy (vous verrez, il ne se définit pas comme cela mais pour moi il est un Malagasy) lucide, franc avec une analyse percutante de notre société et de ses maux: la corruption (pas forcément celle des grands mais de nous tous de tous les jours).

A vous de le découvrir,

Il nous en faut des milliers comme Achille et notre mentalité générale changera rapidement.

Bon week-end

Solofo

Le monopole économique des étrangers à Madagascar
(by Achille52, Vendredi 10 Avril 2009)

mardi 7 avril 2009

PILLAGE DES RESSOURCES NATURELLES MALGACHES: QUAND LA CRISE FAIT DIVERSION (Src WWF)


Depuis le début de la crise où l'état (déjà pas présent sur tout le territoire auparavant) brillait par sa retraite progressive, nous nous sommes focalisés tous sur la bataille de prise du pouvoir à Tana; et pourtant partout ailleurs, dans les régions, la population est complètement délaissée.
L'état et ses services n'existent pratiquement plus ou pire des Administrations parallèlles et concurrentes se créent pour combler le vide sous l'impulsion de politiciens locaux.

Ce n'est pas encore la Somalie mais on y va tout doucement.

Pendant ce temps, la Junte gesticule pour essayer à tout prix d'être reconnue par la Communauté internationale (pour pouvoir récupérer les aides suspendues); la totalité de leur énergie semble être affectée à cela après l'avoir dédiée à la conquête à la hussarde du pouvoir

Et pourtant, les problèmes de la population au quotidien sont nombreux:
- retrouver du travail pour plus de 50.000 pères et mères de famille,
- trouver à manger tout court,
- protéger biens et familles des exactions de certains éléments de l'armée, les mutins.

Gouverner, c'est Prévoir mais cette junte, soutenue par des intérêts hétéroclites et de circonstance, n'est pas préparée à assumer ce pourquoi elle a fait ce Coup.

Un autre exemple du débacle ambiant, les pillages et l'exportation illégale de ressources naturelles par des bandes armées (WWF 6 Avril 2009): ce Coup d'état est effectivement une aubaine pour certains....commanditaires?

Alors, au lieu de laisser les "mutins" térroriser la population, ne vaut mieux t-il pas rediriger cette énergie destructrice à protéger nos Parcs nationaux en combattant les pilleurs?

Solofo Rafenombolatiana

dimanche 5 avril 2009

Un Coup d'état gravement destructeur de VALEURS

Les Putschistes, appuyés par tous les opportunistes et les sans scrupules de tous bords (Dinah Rakotomanga, Tantely Andrianarivo, Pierrot Rajaonarivelo et la liste est longue), pensent qu'il suffit d'annoncer un plan de 19 mois (un petit rabotage de 5 mois pour tenter de calmer la communauté internationale) avec des séries de conférences pour que:
  • les Malagasy oublient qu'ils sont arrivés là par un Coup d'état sanguinaire,
  • leur légitimité soit acceptée et surtout respectée,
  • la confiance soit rétablie avec les acteurs économiques aussi bien locaux que ceux de l'étranger
NON, ils n'atteindront jamais ces objectifs car leur mouvement est plus proche d'un "hold-up" mené par une bande mafieuse que de véritable projet avec une réelle vision politique et des objectifs quantifiables auxquels la population aurait pu s'identifier.

Bien entendu, le "Realpoltik" va retrouver sa place, les aides financières des grands pays (même celles de La Norvège et des USA) vont revenir car ces grands états ne pourront pas se permettre d'étre complètement absents d'un pays toujours aussi prometteur en opportunités de "business" comme Madagascar. Les aides permettent à ces pays de se payer une sorte de tickets de présence à moindre frais.

MAIS par contre les investisseurs privés s'éloigneront de Madagascar tant les risques de se faire dépouiller sont tellement forts pour eux.
Il faut rappeler que seuls les investissements privés créent des emplois, font rentrer des dévises par le biais de l'exportation de biens et services, renflouent la caisse de l'état via les impôts (si les contribuables les paient bien entendu) et créeront de la richesse in-fine dans le pays.

Alors quelle est la seule solution si cette junte veut atteindre ces objectifs?

  • Au lieu d'un plan à 19 mois, il faudrait qu'ils organisent une élection présidentielle avant la fin de l'année 2009 (*), assortie d'un engagement solennel des Putschistes (les membres du HAT Historique) de se retirer, tous, de la vie politique au bout de ce processus.
S'ils sont Honnêtes et motivés uniquement par le bien du pays, alors en faisant cet acte de bravoure, ils ne resteront pas des vulgaires "Putschistes" aux yeux des Malagasy et mieux aux yeux de leurs enfants plus tard.

Ce Coup d'état est le pire qu'il soit parmi nos différentes expériences de sursauts politiques à Madagscar: il a non seulement détruit de la "Valeur Economique" mais surtout il a fait volé en éclat ce qui restait de "Morale" dans la société Malagasy.

Solofo Rafenombolatiana

(*) L'argument temps/délai ne tient pas débout car en 1991, le fameux Ratsirahonana, President par Intérim de l'époque et Conseilleur du Putschiste en Chef du moment, a su organisé une élection presidentielle en 3 mois. Aujourd'hui, on parle de 6 mois de préparation comme objectif.

jeudi 2 avril 2009

Bloomberg n'est ni Figaro.fr ni Maudigascar

L'information dévoilée hier par Bloomberg a été dévastatrice pour l'image de Madagascar auprès de tous les investisseurs du monde entier.

Pour ceux qui ne sont pas aguerris aux marché financier mondial, Bloomberg (une agence de presse et groupe de media américaine, dont l'actuel Maire de New-York est le fondateur et actionnaire principal, spécialisée sur le marché financier et le monde des affaires) est LA REFERENCE MONDIALE en matière d'information économique et financière .

Une dépêche émise par Bloomberg comme celle d'hier , 'Rio Tinto Premises in Madagascar Searched by Military' , dépasse largement la pértinence de tous les articles de presse parus sur ce Coup d'état.

Une seule mauvaise nouvelle de Bloomberg sur une société ou un pays suffit pour clouer aux piloris ce dernier pour plusieurs mois (pour les sociétés) et années (pour les pays).

Bloomberg n'est pas le Figaro ni Libération ni New-York-Times et encore moins Maudigascar;

Avec ce que les Putschistes ont fait hier chez Rio-Tinto à Fort-Dauphin, aucun Conseil d'Administration de société au monde prendra la décision de venir investir à Madagascar maintenant et ceci sera valable pour un bon bout de temps....

N'oubliez pas mon propos du 31 Janvier 2009 dans "Andry, ça suffit"

Solofo Rafenombolatiana

mercredi 1 avril 2009

L'Arméée chez Rio Tinto: les putschistes sont ils aux abois?



Où comment donner un très bons signal aux éventuels et futurs (mais ne nous faisons plus d'illusion) investisseurs à Madagascar.

C'est vrai qu'au début de leur assault du pouvoir, les Putschistes disaient que Madagascar n'avait pas besoin de l'argent des étrangers pour développer le pays.

En tous cas, l'improvisation et l'amateurisme continuent et ceci au détriment du pays, de la population et de la réputation de Madagascar.
Il va falloir songer à des poursuites judiciaires à l'encontre de tout ce beau monde, aussi bien à Madagascar qu'au niveau international.


Petite précision mais de taille: le "deal" avec Rio Tinto a été signé au temps de Didier Ratsiraka, mais c'est vrai, Andry Rajoelina ne sait même pas ce qu'un état et le principe de continuité de l'état.

Solofo Rafenombolatiana

lundi 30 mars 2009

France 24 TV debate on March 27, 2009

Part 1
The main driving factor of today's Madagascar turmoil is:
an insurrection of some RICHES (less than 20 families) against the SUPER-RICH (President Marc Ravalomanana)






Part 2
No matter what the number of great reasons of this insurrection:
- public affairs mismanagement,
- unfair business competition from Mr. Ravalomanana group,
- too straight-forward, result-oriented people management style by Mr. Ravalomanana,


This power seizure has been
a military backed COUP, achieved through threatens and violence. This is UNACCPETABLE.

If no peaceful solution
is found in less than 6 months from now on, Madagascar, as a state, will blow up and will become like Somalia.

Illegal and non-constitutional regime will never comfort the International Community: donors will stand off from Madagascar so will surely investors (except may be these who might have funded this Coup)

Solofo Rafenombolatiana

dimanche 29 mars 2009

Mars 1947 - Mars 2009: le Grand Bond en Avant ?

Même si les événements vont vite, nous sommes le dimanche 29 Mars 2009 et il y a des moments où il faut s'elever et prendre du recul.
  • Mars 1947: des Malagasy de toutes origines et de toute l'île se sont soulevés pour exiger plus de considération de la part de l'Administration Coloniale française, en lui demandant tout simplement d'appliquer à Madagascar et aux Malagasy la dévise de leur République: Libérté, Egalité et Fraternité. En échange de cela, ils ont subi une repression sanguinaire finalement identique à ce que les Nazis ont fait subir au peuple français juste quelques années auparavant: Déportation, Assassinat collectif de personnes compactées dans des wagons (ah, excusez moi, on ne peut pas se passer des trains définitivement), Bombardement de population civile (les gens de Manakara et Mananjary s'en souviennnent), largage d'êtres humains à partir d'avions militaires, ....). Ra-Malagasy, IL NE FAUT JAMAIS OUBLIER CELA.
  • 18 Mars 2009: quelques milliers de Malagasy (vous me diriez des millions, mais personne le sait à ce jour), lobotomisés par une locomotive propulsée au fuel de l'Ambition et de l'Argent, ont jugé que le retour vers l'asservissement à l'ex-puissance coloniale est plus noble, plus important et probablement plus rémunérateur que le respect des votes de leurs concitoyens en 2007. Ra-Malagasy, IL NE FAUT JAMAIS OUBLIER CE COUP D'ETAT.
  • 28 Mars 2009: quelques milliers de Malagasy (vous me diriez des millions, mais personne le sait à ce jour), ont bravé le semblant d'ordre récemment établi et redemandant le retour à la légalité Constitutionnelle. Après la période des ménaces et de la guerre psychologique, la repression de la HAT s'installe rapidement: il est désormais interdit de marcher avec un drapeau Malagasy dans la rue de Tana et les policiers ont le droit de bafouer et de marcher sur le Drapeau national. Mais Ra-Malagasy, il s'est levé et a marché. (Voir Vidéo)
Pour la suite, on verra, aujourd'hui c'est un jour de Commémoration et d'éducation de nos enfants pour qu'ils n'oublient jamais.

Mais, le pire n'est jamais à exclure: Mayotte sera le 101ième departement français, des Malgaches souhaitent secrètement que la Grande Ile soit le 102ième.

Bon Dimanche à Tous

Solofo Rafenombolatiana

vendredi 27 mars 2009

A Coup in Madagascar in 2009: For our Memory !




March 20, 2009
France diplomacy: from a 'Coup' to an 'Extraordinary situation'
March 19, 2009
March 17, 2009

jeudi 26 mars 2009

Madagascarnet: usurpateur d'identité?

Je suis désolé de vous embêter avec mes petits tracas mais ceci me semble important à partager avec vous.

Je viens de me rendre compte que le portail MADAGASCARNET a utilisé mon nom pour signer un soit-disant "Biographie de Marc Ravalomanana", le 2 février 2009; et ce deux jours après mon fameux "Andry, ça suffit !".

Je vois déjà la parade: Vous n'êtes pas le seul à porter ce nom.

En tous cas, quoiqu'il en soit, je démens formellement ici avoir écrit ce texte.

J'ai bien entendu copié la page et je pourrai la reproduire à toutes fins utiles et si jamais la tentation prenait d'enlever cet article.

Maintenant, je vais me renseigner davantage sur l'éditeur de ce portail et prendre des dispositions légales qui s'imposent (et oui, je ne vais pas les ménacer physiquement ni demander leur départ de Madagascar comme cela semble être les 'us et coutumes' du pays depuis quelques mois).

Sur leur site, les auteurs prétendent être les sociétés:
Rien n'est fortuit, n'est ce pas?

Mais c'est un peu drôle de voir une telle prise de position, assortie d'acte illégal de la part de personnes, au premier abord, non-concernées par cette crise.

Mais là, je mets mes gants au sens propre et figuré.

J'attends, ici même, les explications de Messieurs Pierre-Luc Gervais et Jean-François Boscher dans les heures qui suivent.

Solofo Rafenombolatiana

Quand le Canard se déchaîne ...


Toujours pour la mémoire!

Le Canard peut se tromper mais ce n'est pas moi qui ai écrit cet article sur la volonté éconduite des Bolloré et Total de prendre part au festin 'malagasy'.

Le reste est de la diffamation, n'est ce pas mon cher @innocent?

lundi 23 mars 2009

Les USA suspendent le programme Millenium Challenge Corporation à $110M

Source: US Millenium Challenge Corporation

Et
ca continue....

mais
les Pustchistes s'en foutent, c'est vrai qu'ils habitent eux dans des maisons de parvenus en marbre (n'est ce pas Andry, Benja, ...?) et qu'ils ne dependent pas personnellement de ces aides.

Mais que diront ceux qui viennent de perdre leur travail depuis 3 semaines?.
Des
usines et ateliers ravagés, des entreprises en dépôt de bilan (qui n'appartiennent pas toutes à Ravalomanana au passage), plus de touristes du tout avec 80% d'hotels fermés, ...

Au minimum, plus de 50.000 nouveaux chômeurs depuis un mois, soit plus de 150.000 à 200.000 personnes en détresse et ceci pour au moins 3 ans.

Les aides ne font pas un pays certes et mais il faut ouvrir les yeux: sans les Aides, l'état malagasy ne boucle pas son budget de fonctionnement et donc bientôt LES FONCTIONNAIRES NE SERONT PLUS PAYER à moins qu'un pays ami ....

Le réveil sera dur pour tous et surtout pour ceux qui n'ont pas assez réflechi en soutenant ce Coup d'état.
Bien sûr, La France s'empressera de combler le vide laisser par les autres européens et les US mais ce ne sera pas gratuit.

A
llez, TOTAL a fait 15 milliards Euros de bénéfice en 2008, si elle degage ne serait-ce que 0,4% de cette somme pour s'offrir une assurance de bonne exploitation du pétrole, ce serait une très bonne affaire pour elle.

Question: d'où viennnent les fameux $50M annoncés par Andry Rajoelina à Mahamasina?

dimanche 22 mars 2009

Coup d'état: pour que le monde et nos enfants ne l'oublient pas ...

Une révue de presse à imprimer et garder pour mémoire.


Le 20 Mars 2009
Une diplomatie atteinte d'une TGVite aigue; ou tout simplement, ce sont vraiment des "Vazaha mody miady". Ne soyez pas dupes Ramalagasy!.
Le 19 Mars 2009
Le 17 Mars 2009

MERCI DE M'ENVOYER VOS COUPURES DE PRESSE POUR MISE-A-JOUR DE CETTE LISTE AVEC COPIES D'ECRAN, SOURCES, DATES. (mbola@yahoo.com)


vendredi 20 mars 2009

Les USA aussi disent que c'est un COUP D'ETAT !


Les messes sont dites mais allons nous boire la coupe jusqu'à la lie?

Juridiquement (oui, depuis quelques années, il y a une juridiction internationale et que l'on pourrait éventuellement saisir) et diplomatiquement, ce que nous disions dès le 31 Janvier 2009 avec le fameux 'Andry, ça suffit' est confirmé:
  • Ce mouvement (pourtant 'juste et louable' à ses débuts) a été mené comme un PUTSCH et le résultat est un PUTSCH avec assassinat, intimidations, menaces, tortures
Lisez, téléchargez, imprimez et diffusez à la main la dernière dépêche de l'AFP de ce jour


Avis à Andry, Monja, Benja, Ny Hasina, Augustin et les autres ....

Reflechissez : on peut devenir riche ou rester riche sans faire des choses pareilles!.

Sarkozy fait-il le "Vazaha mody miady?" (AFP 20/03/2009)


Nouvel Observateur (France) le 20 mars 2009


Après la Norvège, le SADC, les USA, l'OUA, l'UE , voici la voix de la mère patrie..
  • Vazaha mody miady?
  • Sincérité?
  • Lachage?

Ils vont quand même réflechir un peu ?

Union Européenne, Union Africaine, SADC, Norvège: pour eux, c'est un Coup d'état






L'Union africaine suspend Madagascar de ses instances
L'Express (France) du 20 Mars 2009









Pour l'Europe, il y a eu «coup d'Etat» à Madagascar
Parisien (France) 20 Mars 2009









African Union Suspends Madagascar
New York Times 20 mars 2009