dimanche 4 avril 2010

Tribune Libre #2: "Mon Madagascar à moi" par Pretty Zoely

« Mon Madagascar à Moi »...
... mais surtout le vôtre pour reprendre les paroles de Bruce Springsteen quand il a parlé de la chanson Working on My Dream ;-)

Ce n'est pas juste un rêve pour moi de 
construire une société malgache libre de s'exprimer, responsable surtout et acteur de sa vie dans tous les domaines...c'est faisable et à faire en premier lieu et de toute urgence !!! Nous avons toujours été attentistes, passifs et nous nous sommes réveillés avec Ravalomanana en 2002 mais malheureusement il a dérapé GRAVE dans ses actions ! Nous avons juste attendu qu’il accomplisse le miracle ! Ce n’est qu’un homme après tout !!!

J’ai donc accepté la proposition de Solofo Rafeno de lui envoyer mon « rêve » à moi : 
« Que Vive Madagascar, Volontaire pour un Développement Durable et Intégral ». Tout ce dont je parle dans ce billet est le résumé qui explique la genèse de Pretty Zoely’s blog : Just walk beside me and be my friend…doing the same things…if you want 

Je voudrais surtout 
parler de l’engagement citoyen au pluriel
J’ai publié ce billet depuis longtemps et en lisant la blogosphère malgache, je vois que chacun agit selon ses moyens et j’en suis très contente.


Seulement, il faudrait 
atteindre aussi et surtout le fokonolona du fin fond de la campagne pour qu’il sache ce qui se passe au lieu d’attendre qu’on leur dise pour qui voter lors des élections…
Ratsimandrava a initié le fokonolona, voie de l’unité des Malgaches, alors pourquoi ne pas revenir à ces valeurs ? En adaptant à la réalité du pays que je ne connais plus puisque je n’y habite plus. Ceci n’est qu’une suggestion qui m’a interpellée alors j’ai fait des recherches sur le fokonolona : 
Quelques liens intéressants concernant le Fokonolona http://prettyzoely.wordpress.com/societe/ 

Par ailleurs, 
nous pouvons sortir de la pauvreté si nous le voulons ??? Il paraît que c’est une aberration de dire « Si on veut, on peut », seulement j’ai toujours appliqué cette expression dans toute chose que je fais, et ça marche !!! Alors si nous le voulions tous, nous pourrions le faire ?
C’est au bord du précipice que nous changeons ! Alors prenons les choses en main, cela va être très dur car ce qui a été fait pendant 7 ans a été complètement détruit, le chemin va être très long, mais il se construit en marchant…

Pour conclure, je vais reprendre les paroles d’un ami qui m’a envoyé ceci :
Du danger du « just walk beside me » !Il était une fois quatre individus qu’on appelait « Tout le monde » - « Quelqu’un » - « Chacun » – et « Personne ».
Il y avait un important travail à faire. 

Et on a demandé à « Tout le monde » de le faire. 
« Tout le monde » était persuadé que « Quelqu’un » le ferait. 
« Chacun » pouvait l’avoir fait, mais en réalité « Personne » ne le fit.
« Quelqu’un » se fâcha car c’était le travail de « Tout le monde ». 

« Tout le monde » pensa que « Chacun » pouvait le faire. 
Et « Personne » ne doutait que « Quelqu’un » le ferait.
En fin de compte, « Tout le monde » fit des reproches à « Chacun », parce que « Personne » n’avait fait ce que « Quelqu’un » aurait pu faire.

MORALITÉ :
Sans vouloir le reprocher à « Tout le monde », il serait bon que « Chacun » fasse ce qu’il doit faire sans nourrir l’espoir que « Quelqu’un » le ferait à sa place. Car l’expérience montre que là où on attend « Quelqu’un », généralement on ne trouve « Personne » !
Transfères cette histoire à « tout le monde » afin que « chacun » puisse l’envoyer à « quelqu’un » d’autre sans oublier « personne ».


Pretty Zoely 
Blog: http://prettyzoely.wordpress.com/
Twitter: @prettyzoely